Urbanisée à partir de la ville historique

 

Du Faubourg de Verdun aux hauteurs de Bolumet © Ville de Pontivy

Du Faubourg de Verdun aux hauteurs de Bolumet © Ville de Ponti

À partir de la ville historique (vieille ville et ville nouvelle), l’urbanisation de Pontivy s’est tout d’abord faite en direction de l’est et de l’ouest sur les côteaux dominant la vallée du Blavet : Château-Gaillard sur la rive gauche, le Faubourg de Verdun sur la rive droite.

Dans les années soixante, la construction de logements HLM insuffle une dynamique nouvelle, l’urbanisation gagne alors les hauteurs de Bolumet, Château-Gaillard, Keropert. Puis, avec le développement de l’habitat individuel, elle se propage aux secteurs de Bellevue, Kerimaux, Kerjalotte, du Four à Chaux.

Parc d'activité du Blavet © Ville de Pontivy

Parc d’activité du Blavet © Ville de Pontivy

Ce mouvement s’accompagne de la création de nouveaux équipements publics : palais des congrès, parc des expositions, écoles, collège, lycées, gymnases, piscines, crèche, bibliothèque…Parallèlement, des parcs d’activité se créent, au sud, le long du Blavet. En premier lieu, ils accueillent des entreprises du vieux quartier de Tréleau qui perd peu à peu sa vocation industrielle et artisanale.

Quartier du Four à Chaux, résidence au bord du canal de Nantes à Brest © Ville de Pontivy

Quartier du Four à Chaux, résidence au bord du canal de Nantes à Brest © Ville de Pontivy

L’urbanisation se poursuit en limite d’agglomération. Ainsi, deux-cent cinquante logements sont projetés aux abords de Bolumet sur la ZAC de Talin. Dans le secteur du Gros Chêne, l’institut universitaire de technologie (IUT) et l’institut de formation en soins infirmiers (IFSI) ont rejoint le lycée agricole pour former un nouveau pôle de formation et de recherche. Dans les secteurs déjà urbanisés (Kervers, Le Four à Chaux, Tréleau, Kerjalotte, Kerimaux), la construction de résidences collectives contribue pour sa part à densifier l’habitat.